Forum-PC.net - Logiciels, Télécharger, Forums informatique, Informations

Connexion

Pseudo

Mot de Passe

Mot de Passe perdu ?

Pas encore Membre ?
Inscrivez-vous!

Navigation
Accueil
Articles
Archives
Recrutement
Astuces & Tutoriels
Téléchargements
Fichiers populaires
Forums
Chat
Nous contacter
Syndication
Foire Aux Questions
Nos partenaires
Nos sondages
Forum-PC's Blog

L'actualité...
 · Galaxy S3 : 30 millions de smartphones vendus
 · Test Alimentation Corsair CX 500
 · ASRock dévoile sa carte mère Z77 Extreme6/TB4
 · Nvidia publie le pilote GeForce 306.97 WHQL
 · Enermax propose un Ostrog blanc
 · AMD abandonne la HD7990 ??
 · Phanteks présente PH-TC90LS
 · Du lourd chez Enermax
 · Power Color Devil 13 HD 7990
 · Razer DeathStalker Ultimate

Rechercher

Qui est en ligne?
 4 invités
0 membres en ligne



Statistiques
Dernier membre : HelenaDick

Membres : 8558
News : 1020

Téléchargements : 450
Sites Web : 50

Forums : 22
-Sujets : 9942
-Envois : 29308

Sondages en cours : 8

Longhorn la situation
 Rédigé par Flamme-Demon le 4/9/2004 11:04:20 (Lu 2808 fois)

Voir toutes les news le la catégorie LongHorn Voila un superbe article de PC-impact qui parle du futur systeme d'exploitation microsoft :

Les deux dernières semaines ont été riches en évènements concernant Longhorn, la prochaine évolution de Windows. L’annonce, entre autres, concernant les éléments clés du système : WinFS qui ne sera qu’au stade de bêta à la sortie de la version client de Longhorn, puis Indigo et Avalon qui seront distribués indépendamment. Les changements engendrés par ces décisions sont très importants, dans l’organisation de la compagnie, puis pour l’immensité du parc concerné.


Pour voir la fin clikquer sur lire la suite

La mise en place et le développement du Service Pack 2 pour Windows XP ont occupé les ptits gars de Microsoft pendant de longs mois. C’est à ce moment qu’ils se sont rendus compte, après avoir basculé des développeurs du projet Longhorn directement chez les développeurs du SP2, qu’il y avait un problème. Et le constat est simple : si la sortie d’un seul service pack peut provoquer autant de remous et de travail, qu’en serait-il d’un OS censé trancher radicalement avec ce qui a été fait jusqu’à présent, un OS annoncé pompeusement comme le « projet le plus ambitieux de notre société, plus ambitieux même que Windows 95 ». Les changements apportés auront de bonnes conséquences, et d’autres mauvaises.

La mise en retrait de WinFS aura les plus gros effets. En effet, même si on met de côté que plusieurs produits chez Microsoft en sont dépendants, des acteurs importants de tous les marchés sont concernés, car les annonces alléchantes concernant la technologie en avaient fait saliver plus d’un. Même si les avantages pour le grand public restaient à démontrer, il n’en reste pas moins que WinFS est une base importante de tous les futurs produits MS. Ses performances actuelles n’ont bien sûr rien à voir avec ce que sera la version finale puisque pour l’instant la technologie n’est accessible que sous forme de service dans les Alpha de Longhorn, et qui dévore plus de 200 Mo de mémoire vive quand il est activé, alors qu’à terme, ce sera un système de fichiers à part entière en remplacement du NTFS.

Et c’est là que le bas blesse. En effet, le Longhorn qui sortira à la mi-2006 quittera le domaine de la révolution pour entrer dans celui de l’évolution. Le NTFS restera le système de fichiers du prochain Windows. Et tout le reste suit : WinFS ne sera pas implémenté, mais Indigo et Avalon oui, mais sortiront, en tant qu’éléments séparés, pour permettre leur diffusion sur les plateformes XP et Server 2003.

Indigo sera la couche unifiée de gestion de tout ce qui ressemble de près ou de loin à un réseau, et Avalon, bien plus connu maintenant, sera la couche responsable de la nouvelle interface. Qu’ils sortent séparément a plusieurs significations. Le point positif, c’est que les développeurs pourront s’atteler à créer des applications en utilisant ces nouvelles technologies avant la sortie de Longhorn, puisque Microsoft fournira les outils nécessaires, ce qui facilitera la transition et la pénétration du nouvel OS sur le marché.

Les points négatifs font l’objet d’un paragraphe, parce que c’est un peu plus long. Il est clair que l’arrivée de Longhorn sur le marché tel qu’il avait été prévu à la base aurait été un évènement complexe à gérer. Nous sommes nombreux à aimer suffisamment l’informatique pour tenter le genre d’aventure qui consiste à essayer un nouvel OS. Ce n’est pas le cas de 90% du parc Windows. Il est difficile pour l’utilisateur lambda de maîtriser ce genre de « révolution », et les dires de MS s’orientant justement vers le côté révolutionnaire, on ne peut qu’imaginer la difficulté de la transition. Les nouvelles technologies employées seront très différentes puisque développées à partir de bases vierges et/ou fondées sur l’environnement .Net. C’est le double tranchant d’une vision idéalisée du produit final : on se retrouve avec un OS trop éloigné pour une transition en douceur. Le plus gros point négatif est que l’OS final sera une version estropiée, prévue à l’origine pour avoir des fonctions et des technologies qui ne seront pas présentes ou en partie, et qui seront ajoutées ou mises à jour au fur et à mesure, avec la possibilité que l’impact soit aussi important que celui du SP2 pour la mise en place. Autre point négatif : WinFS entraîne avec son retard tous les produits qui s’en servent comme base, je pense notamment à Yukon, la prochaine version de SQL Server. Ce retard entraîne également celui du MBF (Microsoft Business Framework), composant fondé sur le Framework .Net et sur lequel s’appuient toutes les futures applications Microsoft.

Mais attention, ne me faîtes pas dire ce que je n’ai pas dis. Longhorn reste un projet ambitieux. Même s’ils ont encore bien du travail s’ils veulent réussir à convaincre, surtout après la sortie tant attendue du SP2 qui ne donne finalement qu’un résultat en demi-teinte, les nouveautés au programme promettront sans doute la parution d’un nombre incalculable d’articles. Car évidemment, et pour ne citer qu’un exemple, si WinFS est retardé, Palladium lui, ne l’est pas.

Mesdames et Messieurs de chez Microsoft, c’est la dure loi d’une société qui touche 90% du parc informatique mondial avec ses produits : la moindre modification ou erreur de jugement, et vous vous mettez une partie des utilisateurs à dos. Un OS qui tranche trop radicalement avec le parc existant, et il ne trouvera pas sa place.

Relativisons tout de même, si Microsoft nous a bien habitués à une chose quand il s’agit de répandre un logiciel ou une technologie qui leur tient à cœur, c’est leur art du compromis, et même si tout n’est jamais rose, ils ont toujours globalement réussi à garder une relativement bonne compatibilité descendante.

Source : PC-impact

 
 
Liens relatifs
· Lire plus dans le sujet LongHorn
· Article par Flamme-Demon


Article le plus lu dans le sujet LongHorn
Longhorn ne sortirait que en 64bits

Dernier article dans le sujet LongHorn
Longhorn ne sortirait que en 64bits

Format imprimable  Envoyer cet article à un ami





Forum-PC.net - Tous droits réservés - Déclaration à la CNIL n°1068955 - © 2004-2012
   Page créée en 0.0817 seconde(s) - 4 personnes en ligne   



Matériel informatique    Jeux vidéos    Image & son    Logiciels    Promotion du site    Cannabis    Paste it !